Me voilà de retour sur la planète Internet ! Et oui, je n'ai pas vu le temps passer, tout occupée à préparer mes lettres de motivation et à envoyer mes candidatures (oui, je cherche un job, dans la traduction, pour ceux que ça intéresse et je croise les doigts), mais rassurez vous, je ne ne vous avais pas oubliés...

Aussi, au vu du peu de temps que j'ai eu ces derniers temps, ai-je trouvé très agréable de préparer des soupes ! Oui, j'inaugure le premier billet d'une nouvelle catégorie: les recettes. Grande gourmande et bec sucré, je posterai certainement plus de recettes de desserts que de plats, mais j'essayerai d'équilibrer les deux. En tout cas, vous avez vu que je commence par du salé ! (Promis, je me rattraperai vite !)

La soupe est un plat que j'adore, donc je peux en manger tous les jours sans problème, et c'est pour cette raison que j'en ai préparé toute la semaine dernière, d'autant plus que c'est extrêmement facile et rapide à faire. Et puis, la soupe peut devenir un plat complet, si vous y ajoutez, par exemple, des croûtons (aillés, pour moi) et du parmesan râpé. Dans ces cas-là, il vous suffit de terminer par un fruit frais ou bien des fruits secs, voire un (petit) biscuit et vous avez un repas équilibré, sain et léger. Pour un déjeuner, c'est tout ce que l'on demande.

Bien évidemment, j'ai essayé de varier les ingrédients pour que mon déjeuner ne se ressemble pas d'un jour à l'autre et pour que j'aie toujours autant de plaisir à les manger... Cela dit, si vous n'aimez ni la soupe ni les légumes, essayer quand même, mais je ne garantis rien. En tout cas, ça tombe plutôt bien en ce moment, vu le temps qu'on a eu aujourd'hui et qui a l'air de s'installer.

Comment faire une soupe ? La recette d'une soupe réussie, c'est principalement de ne pas trop réfléchir et de fonctionner à l'instinct. A partir d'une base (huile + oignon + légumes + sel + eau), vous pouvez l'adapter selon vos envies et ce qui reste dans votre frigo. C'est précisément le moment de sortir les deux dernières carottes qui trainent, le vieux poireau caché tout au fond ou le brocoli qu'on avait complètement oublié (justement !). En fait, c'est comme un jeu: suivant le nombre et le type de légumes, vous n'obtiendrez pas tout à fait le même goût ! Et voilà !

Passons à la recette. Je vous propose un velouté de brocoli très doux et léger sans crème.

brocoli_copyright

Le parfum du brocoli, d'habitude assez fort, est ici adouci grâce à la présence des pommes de terre. C'est vraiment très bon.

brocoli2_copyright

 

Velouté de brocoli tout doux

Pour 4 personnes (ou pour 2 sur deux jours)

1 pied de brocoli

2 petites pommes de terre

2 petits oignons

1 poireau

800 ml d'eau et un bouillon cube aux légumes

du gros sel

********

1. Lavez le brocoli et le poireau et coupez-les en petits morceaux (plus vous coupez petit, plus ça cuit vite !). Epluchez les pommes de terre et coupez-les en tranches fines.

2. Dans une casserole, faites chauffer deux cuillerées à soupe d'huile d'olive. Pendant ce temps, épluchez et émincez les oignons et faites-les revenir dans la casserole. 

3. Une fois les oignons translucides, ajoutez tous les légumes et faites revenir le tout pendant 2 minutes.

4. Ajoutez alors 800 ml d'eau et un bouillon cube. Salez et faites mijoter à feu doux pendant environ 20 minutes après ébullition. Mixez et servez aussitôt.

Bon appétit !