De quoi est-il question dans le 5ème épisode ?

La balade commence à Pouzzoles (Puzzuoli), une ville située en bord de mer à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Naples. Installée sur un "chaudron volcanique", la ville a connu des hauts et des bas au sens propre, puisque le sol s'est soulevé de 2 mètres il y a trente ans. Cette région dite des Champs Phlégréens qui comprend une quarantaine d'anciens volcans est surtout réputée pour le volcan de la Solfatara.

Ensuite, nous quittons Pouzzoles (Puzzuoli) pour rejoindre Baia située en face, au nord du Golfe de Naples. Considérée comme la plus élégante et la plus décadente à l'époque romaine, cette ville était une cité thermale très réputée dans l'Antiquité pour ses sources d'eau chaudes soufrées, où venait se reposer toute l'élite romaine. Tous les empereurs romains y sont d'ailleurs venus faire construire des monuments, afin d'y laisser leur empreinte, et ils y ont organisés des fêtes somptueuses. Mais du fait de son installation sur les pentes d'un volcan, la cité romaine est aujourd'hui en partie engloutie par les eaux en raison des mouvements de la croûte terrestre. Nous partons découvrir les restes du palais impérial de Baia sous les eaux en compagnie d'une équipe d'archéologues chargés de la restauration des mosaïques, afin d'apercevoir quelques témoignages de la splendeur des lieux.  

La balade se poursuit par une incursion gourmande sur les flancs du Vésuve à la découverte des pomodorini del Piennolo. Ces petites tomates très caractéristiques de la région sont encore cultivées traditionnellement sur les pentes du volcan et ont la caractéristique de se conserver très bien pendant plusieurs mois, car elles contiennent très peu d'eau. Nous y rencontrons un restaurateur napolitain qui a l'habitude d'y venir se fournir en tomates (il en prend 100 kg). Nous le suivons ensuite au marché de Naples où il achète son poisson, avant de retourner à sa pizzeria nous montrer comment il faut préparer un pizza napolitaine dans les règles de l'art.

Après cette pause gourmande bien méritée, nous repartons à 80 km au sud de Naples pour la presqu'île de Sorrente (Sorrento) à la découverte de sa spécialité, le "sfusato amalfitano", une variété de citron bien particulière ! 

Nous reprenons la route et descendons la Côte Amalfitaine jusqu'à une pointe qui s'avance dans la mer connue sous le nom de Punta Campanella. De là, nous découvrons des sentiers de randonnée et des calanques qui invitent à la baignade, comme celle de la Baie de Ieranto, que l'on peut également atteindre par bateau. Cette petite crique est en fait une réserve naturelle protégée. Nous faisons la connaissance d'une équipe chargée de la protection de l'environnement autour de Punta Campanella qui s'occupe de ramasser les déchets abandonnés dans cette zone. Enfin, nous nous rendons dans un centre de soins de la station zoologique de Naples qui s'occupe de soigner les animaux blessés, comme les tortues, dans les filets des pêcheurs, avant de les relâcher dans la Baie de Ieranto.

J'espère que ce long article vous aura plu et qu'il vous aura donné envie de découvrir l'Italie autrement. Toutes les côtes de ce pays n'ont pas été explorées, espérons que d'autres épisodes suivront.